Dossier: Promotion de la profession

Comité ad hoc Promotion de la profession

Le nombre d’étudiants en génie agroalimentaire n’est plus suffisant pour répondre aux enjeux de l’ingénierie dans le secteur agroalimentaire québécois. Il y a une pénurie d’ingénieurs. En même temps, nous sommes confrontés à des situations où les clients potentiels des ingénieurs n’ont pas toujours recours à un ingénieur pour réaliser leurs projets.

L’AIAQ, consciente de cette situation, a mis en place un comité ad hoc sur la promotion de la profession.

Télécharger la proposition de mandat du comité ad hoc Promotion de la profession